Les élections législatives se tiennent les 10 et 17 juin prochain. Il s’agit d’élire les députés qui siègeront à l’Assemblée Nationale. Après la victoire de François Hollande aux présidentielles, la gauche parlementaire (PS, PRG, MRC, DVG, FG, EELV), donnée favorite dans les sondages, compte bien remporter cette élection au niveau national.

 

Circo 67

Aucune chance en revanche qu’elle l’emporte dans le Bas Rhin et plus largement en Alsace. La droite tient actuellement 8 circonscriptions sur 9 dans notre département. Cette année, 95 candidats briguent l’un des 9 sièges de députés remis en jeu dans le Bas Rhin. La droite est largement favorite. Le redécoupage des circonscriptions, opéré en 2010, est globalement favorable à l’UMP, à l’exception notable de Strasbourg Centre. Mais fort de son succès à la présidentielle, le PS, qui ne compte qu’un député actuellement, se veut ambitieux. Son objectif : rafler les 2eme et 3eme circonscriptions à la droite tout en conservant la 1ere, tenue actuellement par le seul député socialiste alsacien Armand Jung. C’est dans ces 3 circonscriptions que la bataille gauche – droite s’annonce la plus serrée. En 2007, toutes les autres, de la 4eme à la 9eme, avait été remportées dès le 1er tour par les candidats de l’UMP. Quant au Front National, il compte bien jouer les troubles fêtes au regard des scores obtenus par Marine Le Pen au 1er tour de la présidentielle

 

1ère circonscription

(Strasbourg centre, quartier gare, quartier de l’Orangerie, Koenigshoffen, Montagne Verte, Elsau, Hautepierre)

Josiane NERVI-GASPARINI (Front de Gauche)

Norbert DUMAS (Solidarité et Progrès)

Anne HULNE (UMP)

Sandra REGOL (EELV)

Arthur HANON (Parti pour la décroissance)

Armand JUNG / Sortant(PS)

Jean-Marcel BRULE (Le Centre pour la France)

Pierrette MORINAUD (Lutte Ouvrière)

Sophie COUDRAY (NPA)

Maurice HOFFMANN (Parti Pirate)

Camille ABGRALL (Alliance Ecologiste Indépendante)

Marie-Christine AUBERT (FN)

 

2ème circonscription

(quartiers de la Krutenau, de l'Esplanade, de la Meinau,  du Neudorf, du Neuhof-Stockfeld et commune d'Illkirch-Graffenstaden)

Aurélien DUMEZ (NPA)

Elisabeth DEL GRANDE (Parti Ouvrier Indépendant)

Xavier CODDERENS (FN)

Philippe BIES (PS)

Antoine SPLET (Front de Gauche)

Pascale TUSSING (Le Centre pour la France)

Dimitri BREINER (Parti Pirate)

Eric SCHULTZ (EELV)

Jean-Philippe MAURER / Sortant (UMP)

Roland ROBERT (Lutte Ouvrière)

Jean-Baptiste CAILLAT (DVD)

Patrick SAULE (Parti pour la décroissance)

 

3ème circonscription

(le quartier strasbourgeois de la Robertsau, une partie de Cronenbourg, Schiltigheim, Bischheim, Reichstett, Hoenheim, Souffelweyersheim)

Mme Mathilde KARCELES (Le centre pour la France)

Marc BAADER (Front de Gauche)

André SCHNEIDER / Sortant (UMP)

Marie-Claire LECHENE (Lutte Ouvrière)

Jean-Paul LEONHARDT (UDF Bas Rhin)

Andrée BUCHMANN (EELV)

Matthieu WIEDENHOFF (Parti Pirate)

Huguette FATNA (FN)

 

4ème circonscription

(Ostwald, Lingolsheim, canton de Geispolsheim, le canton de Mundolsheim moins les communes de Reichstett et Souffelweyersheim et le canton de Truchtersheim)

Marie Gabrielle LUCAS (Parti Chrétien Démocrate)

Agnès HIRZEL (Le Trèfle)

Sophie ROHFRITSCH (UMP)

Jean-Philippe MARTIN (Alliance Ecologiste Indépendante)

Julien RATCLIFFE (Front de Gauche)

Emmanuel LEROY (Parti Pirate)

Frédéric LE JEHAN (Le Centre pour la France)

Valérie ACKER (NPA)

Marc BAUD-BERTHIER (Lutte Ouvrière)

Pascale ELLES (FN)

Jacques BARTHEL (UDF)

Luc HUBER (EELV)

Danielle MEYER-TRABER (Alliance centriste)

Nadine SOCCIO (PS)

 

5ème circonscription

(cantons d’Erstein, Barr, Sélestat, Villé, Benfeld et Marckolsheim)

Ariane HENRY (Front de Gauche)

Christophe PALISSER (Parti Pirate)

Christian COTELLE (FN)

Antoine HERTH / Sortant (UMP)

Emmanuel WINGENDER (Parti du vote blanc)

Michel GILARDEAU (le Centre pour la France)

Patrick DUTTER (Lutte Ouvrière)

Daniel EHRET (EELV)

Daniel WEBER (Alliance Ecologiste Indépendante)

 

6ème circonscription

(cantons de Molsheim, Obernai, Rosheim, Wasselonne, Schirmeck et Saales)

Brigitte TINOT (FN)

Rémy WENDLING (Parti Pirate)

Anne-Sophie FRELIGER (Le Centre pour la France)

Astrid SCHARLY (PS)

Jeanne-Françoise LANGLADE (Lutte Ouvrière)

Laurent FURST (UMP)

Jean VOGEL (EELV)

Dorothée UNTERBERGER (Front de Gauche)

 

7ème circonscription

(Cantons de Saverne, de Marmoutier, d’Hochfelden, de Bouxwiller, de La Petite-Pierre, de Drulingen et de Sarre-Union)

Liliane BAS (Lutte Ouvrière)

Michèle COMTE (EELV)

Laurent GNAEDIG (FN)

Anne-Marie VICTOR (Parti Pirate)

Thierry CARBIENER (Sans étiquette)

Pierre SCHWEITZER (Le Centre pour la France)

Etienne SCHMITT (Sans étiquette)

Denis LIEB (Régionaliste)

Bénédicte HERRGOTT (Front de Gauche)

Patrick HETZEL (UMP)

 

8ème circonscription

(Cantons de Wissembourg, Niederbronn, Woerth, Soultz-sous-Forêt, Lauterbourg, Seltz et une partie du canton de Bischwiller)

Catherine BAHL (Parti pour la décroissance)

Perrine TORRENT (Mouvement Ecologiste Indépendant)

Séverine CHARRET (Front de Gauche)

Diana GARNIER-LANG (FN)

Catherine GSELL (Lutte Ouvrière)

Frédéric REISS / Sortant(UMP)

Alphonse SIBLER (Alliance Ecologique Indépendante)

Laure FERRARI (Debout la République)

Nicole HABERMACHER (PS)

Pascal ASCHEBERG (Parti Pirate)

 

9ème circonscription

(cantons d’Haguenau, Brumath et une partie du canton de Bischwiller)

Jean-Marc CLAUS (Front de Gauche)

Arnaud MARKERT (Parti Chrétien Démocrate)

Georges DIZDAREVIC (Lutte Ouvrière)

Françoise WERCKMANN (Mouvement Ecologiste Indépendant)

Jean-Claude ALTHERR (FN)

Mounir DIARI (Sans Etiquette)

Clarisse CHABOD (PS)

Jean-Michel DELAYE (Parti Ouvrier Indépendant)

François LUDWIG (Parti Pirate)

Claude STURNI (Majorité Alsacienne)

Nicole THOMAS (UMP)

 

Mode de Scrutin :

Pour être élu dès le 1er tour, un candidat doit remplir 2 conditions :

- obtenir la majorité absolue, soit 50 % des voix plus une

- et réunir 25 % des suffrages des inscrits, soit le  nombre de suffrages exprimés plus le nombre d’abstentionnistes.

Si personne n’est élu dès le 1er tour, tous les candidats ayant réunis au moins 12,5 % des inscrits peuvent se maintenir au second tour. Cela suppose une participation conséquente et laisse des possibilités de triangulaire ou de quadrangulaire. Si un seul ou aucun candidat ne remplit cette condition, les deux postulants ayant obtenu le plus de voix au premier tour sont retenus. Le candidat ayant remporté la majorité des suffrages exprimés au second tour est élu. En cas d'égalité parfaite, c’est le candidat le plus âgé qui est élu